Est-ce dangereux de vapoter le CBD ?

Tout d’abord, il y avait l’huile de CBD. Ensuite, il est venu dans des saveurs fantaisistes comme le chocolat à la menthe et le citron. Ensuite, il y a eu des truffes et des lattes au CBD, et peu de temps après, des huiles corporelles, des sérums pour le visage et des baumes musculaires douloureux sont arrivés sur le marché. Maintenant, nous voyons des CBD vape à gauche et à droite. Alors, le vapotage du CBD est-il dangereux ? Avec toutes les différentes façons de prendre du CBD, est-ce vraiment le meilleur choix ? Est-ce qu’il y a des dangers dans le monde du vapotage du CBD ?

Risques potentiels pour la santé

Vapoter du CBD peut déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes. Ces réactions allergiques peuvent être causées par les minuscules métaux au niveau de particules qui sont parfois présentes dans la fumée de vapotage. Ils peuvent également provenir du e-liquide CBD en cours de vaporisation. Les e-liquides sont généralement fabriqués avec du propylène glycol et de la glycérine végétale, ce qui peut provoquer des réactions graves dans certains cas rares. Ces deux composés, le polyéthylène glycol et le propylène glycol « peuvent potentiellement se décomposer en composés cancérigènes lorsqu’ils atteignent des températures excessivement élevées ». Certains e-liquides CBD sont fabriqués à partir de glycérine végétale pure, mais ils sont difficiles à utiliser avec un stylo vape normal. Certaines personnes atteintes de maladies pulmonaires préexistantes peuvent également ressentir de la toux et de l’inconfort lors du vapotage. Si vous envisagez de vapoter et que vous avez une maladie pulmonaire préexistante, vous devriez d’abord en parler à un médecin.

Différentes façons de consommer du CBD

Il existe de nombreuses façons de consommer du CBD, et chaque utilisateur devra décider laquelle est la plus pratique et la plus efficace pour lui. Les lotions et crèmes topiques pourraient bien fonctionner pour les personnes souffrant de maladies superficielles. Il existe des substances de CBD qui peuvent être administrées par voie sublinguale (sous la langue), pour une dose à action rapide. Les huiles de CBD sont l’une des méthodes les plus populaires, et elles peuvent être consommées directement ou cuites au four dans des produits comestibles comme des pâtisseries et des chocolats. Il existe même des sprays CBD qui peuvent être vaporisés directement dans la bouche. Vapoter du CBD est récemment devenu un moyen populaire d’ingérer le médicament. Il s’agit de mettre un e-liquide CBD dans un appareil de vapotage, puis d’inhaler les vapeurs produites.